L’émulation

Pour atteindre son public-cible, ADP collabore avec les travailleurs sociaux et les enseignants au contact des ados. À leur intention, ADP développe des modules de formation et de sensibilisation à propos des besoins et des motivations de cette population. ADP propose d’introduire les rencontres « Parlons-en cash ! » dans le cadre des programmes scolaires et dans les foyers éducatifs comme complément à l’éducation sexuelle des ados et préados.

Après trois années d’expérimentation auprès de jeunes vivant en foyers, et plus récemment auprès de gymnasiens, le constat révèle à quel point ces derniers ignoraient la réalité de la parentalité précoce. Cette forme de sensibilisation à la parentalité est efficace parce que basé sur une pédagogie entre pairs. Les encadrants considèrent les effets éminemment préventifs de la démarche. Les jeunes parents sortent de leur isolement social et se révèlent investis et utiles.